Principe du puits canadien,
éléments de dimensionnement

solution Terra air home


Comment choisir un puits canadien ? Quels sont les éléments nécessaires à une installation efficace ? Comment dimensionner une installation adaptée à votre projet ? Toutes les réponses à vos questions sur ce dossier.

Dossier réalisé par fiabishop - Niveau du dossier : intermédiaire

Qu'est ce qu'un puits canadien ?

Le puits canadien est une solution de ventilation, en général combinée à une ventilation à récupération d'énergie.

Pour renouveler l'air d'une maison, la plupart des systèmes prennent l'air extérieur, qui refroidit la maison en hiver et la réchauffe en été. Quand on utilise un puits canadien, l'air passe par une conduite dans le sol enterrée à 2m de profondeur. Cela permet de réchauffer l'air en hiver, autour de 8°C, et en été le refroidir autour de 18-20°C. Il n'y a aucun système mécanique autre que le ventilateur de la maison. Ne pas confondre puits canadien et pompe à chaleur géothermique.

 

Est ce compliqué à réaliser

Non si c'est une construction neuve ou une rénovation globale, oui si c'est juste une amélioration à porter à une maison existante

Un puits canadien nécessite :

   

Une borne de prise d'air, qui est le point de départ de l'installation

Un collecteur géothermique - la gaine de puits canadien

Un système pour collecter les condensats ; en général un regard ou si sous sol un simple siphon

L'efficacité d'un puits dépend en grande partie de la longueur de la gaine de puits canadien, et de sa profondeur d'enfouissement. En général pour une maison on réalise 50m de conduits en 1 longueur ou 2 longueurs de 25m.
le puits est enfoui avec une pente constante vers le regard, afin d'évacuer la condensation qui peut se produire quand l'air extérieur est refroidi en été.

Faire un puits canadien est aisé, notamment si on profite du chantier de la construction qui mobilisera engins de terrassement et tranchées techniques pour les adductions et rejets.

 

Un puits canadien nécessite également un système de ventilation par soufflage. Avec une VMC simple flux hygro, cela ne fonctionne pas.

  

Si la maison est équipée d'une ventilation à récupération d'énergie, il suffit simplement de remplacer l'entrée d'air de la VMC par le puits canadien

Autrement, il faut ajouter un ventilateur, qui soufflera l'air du puits canadien dans les différentes pièces à vivre

Dans les maisons existantes, mettre un puits canadien n'est pas impossible, mais quand même complexe, car très souvent il n'existe pas de dispositif pour souffler de l'air dans la maison, il faut le créer, et le raccordement des gaines est souvent compliqué.

Quand on rénove entièrement une maison, en général on abandonnera le moyen de ventilation initial pour une ventilation performante. Dans ce cas, on retrouve le principe aisé initial : on connecte le puits canadien à une vmc double flux.

 

Dans quels cas un puits canadien n'est pas pertinent ?

tranchée pour puits canadienEtudier la nécessité

Installer un puits canadien suppose d'anticiper le fait que la maison risque de surchauffer en été. Ce qui n'est pas une fatalité, quelque soit la zone climatique dans la mesure ou les problèmes de conception sont solutionnés. 

Etudier la faisabilité

Le terrain le permet-il ? Disposez vous de l'espace pour cela ? Pouvez vous réaliser la tranchée et amener un engin de terrassement pour ce faire ? Le sol est-il rocheux ? Disposez-vous d'espace à l'intérieur du logement pour le ventilateur et les réseaux de distribution d'air ?
Chaque projet étant spécifique, n'hésitez pas à nous questionner sur la possibilité d'installer un puits canadien sur votre terrain.

Puits canadien à air, puits à eau glycolée, quelles différences ?

sewt fiabishopLe principe est identique mais les systèmes sont assez différents. Le puits canadien à air est assez rudimentaire : ce sont des conduits enfouis dans le sol, l'air insufflé dans la maison circule et se réchauffe / refroidit pour atteindre une température entre 8 et 20°C selon les saisons. Dans ce cadre, il est important que l'installation sauvegarde la qualité de l'air insufflé : le système doit être étanche et une filtration doit être disposée au niveau de la prise d'air neuf.
Le puits canadien à eau glycolée est une batterie d'échange. L'air insufflé n'est pas directement lié à l'installation enfouie dans le sol. Les préconisations de pose du puits à air sont donc plus souples avec les puits à eau. Par contre, l'installation comprend plus d'équipements : pompe, module hydraulique, vase d'expansion, batterie d'échange, et le fonctionnement de l'ensemble consomme un peu d'électricité.

En général, les puits à eau glycolée sont de bonnes alternatives aux puits canadien à air dans le cas ou ceux ci sont difficiles à réaliser : difficulté d'assurer une installation étanche, maintenir une pente constante, etc. Pour le reste, les puits canadien à air resteront plus avantageux. Astuce : Les puits à eau peuvent être une bonne alternative en cas de doute sur la réalisation de l'installation, ou si vous n'avez pas le budget dans l'immédiat.
Les conduits peuvent être enfouis autour de la maison, et la place prévue dans le local technique en vue d'une installation ultérieure. Réaliser des travaux de terrassement une fois la maison terminée est peu évident, et les équipements dans le local technique constituent 80% du prix d'un puits à eau glycolée. 

Que peut-on attendre d'un puits canadien ?

Dans le cas d'un raccordement sur VMC double flux :

Environ un gain de 500 kWh/an pour la période hivernale, ainsi qu'une protection antigel de la VMC double flux, et une stabilisation des températures autour de 25°C en période chaude (dans la mesure ou la surchauffe reste raisonnable).

Dans le cas d'un raccordement sur VMC simple flux :

Environ 1500 kWh/an pour la période hivernale, et une stabilisation des températures autour de 25°C en période chaude (dans la mesure ou la surchauffe reste raisonnable).

impact reel 

Le schéma ci dessus illustre la propriété principale du puits canadien en été : les températures extérieures sont amorties et stabilisées, de ce fait, la maison est moins soumise aux surchauffes. Dans la mesure ou les apports solaires sont également minimisés par une bonne occultation des vitrage (stores, volets, brise soleil, avancées de toiture...), la température dans la maison est stabilisée autour de 25°C.

Comment un puits canadien s'installe ?

Il est impératif de se référer aux notices de pose fournies avec le produit. La pose n'est pas complexe, mais nécessite de suivre les recommandations du fabricant. 

Quelles sont les précautions à prendre ?

Il faut connaitre le type de sol rencontré (le sol influe sur la qualité de l'échange), la présence d'eau et de radon, le renouvellement d'air nécessaire, le besoin de rafraichissement en période estivale.
Garder à l'idée qu'un puits canadien, comme les autres systèmes se dimensionne, afin d'optimiser tous les paramètres.

 

 


Fiabishop - 2012 : toute reproduction, même partielle, du document, interdite sans notre accord.

- A lire également, sur le même thème -

 

  • L'essentiel

    VMC d.flux : l'essentiel

  • acoustique

    Une installation silencieuse

  • quel debit ventilation

    Quel débit de ventil ?


Retour index des dossiers


? Une question ?